SYRYM SHALABAYEV

48 ans | Détournement de fonds et destruction de preuves

Né en 1969 au Kazakhstan, Shalabayev obtient un diplôme en droit de l’Université nationale kazakhe Al-Farabi en 1997[1]. Sa sœur Alma Shalabayeva a épousé Mukhtar Ablyazov, un milliardaire accusé de détournement de fonds de grande ampleur. Cette famille kazakhe oppose un front uni lorsqu’il s’agit d’amasser et de préserver sa fortune.

***

Dissimulation d’informations à la justice

En juin 2011, la Haute Cour de Justice de Londres a condamné Syrym Shalabayev à 18 mois de prison pour avoir délibérément refusé de se présenter à l’audience suite à des poursuites judiciaires liées au détournement de fonds de plusieurs milliards de dollars appartenant à la banque kazakhe BTA.[2]

Une vie clandestine

Il est très probable que Syrym Shalabayev ait agit de façon obscure durant plusieurs années – il vit à l’étranger depuis 2003 et a été président d’Eastbridge Capital, une société bénéficiaire d’environ $6bn de prêts de la part d’autres sociétés écran.[3]

A ce jour, la justice anglaise n’a pas réussi à avancer dans ce dossier et Shalabayev n’a manifesté aucun désir de se soumettre au jugement de la Haute Court. Lorsque la décision a été prise, sa localisation n’était d’ailleurs même pas connue. Il a été découvert plus tard qu’il avait fui le Royaume-Uni, suite aux poursuites initiales et à la décision d’outrage au tribunal prononcée à l’encontre d’Ablyazov en février 2012.[4]

La fuite en Lituanie

La Lituanie fut son havre d’accueil pour fuir la justice anglaise. Agissant suite à un mandat d’arrêt d’Interpol, les forces de l’ordre lituaniennes ont arrêté Shalabayev en juillet 2015[5] afin d’enquêter sur les relations qu’il entretenait avec Ablyazov et son rôle dans le détournement de fonds de plusieurs milliards de dollars. Cependant, en août 2015, Shalabayev a été libéré sous caution, sous prétexte que le gouvernement lithuanien devait d’abord se prononcer sur la demande d’asile de Shalabayev avant de considérer les demandes d’extradition du Kazakhstan et de l’Ukraine.[6]

En février 2016, la Lituanie a accordé le statut de réfugié à Shalabayev, le protégeant ainsi contre des procédures dans son pays d’origine, le Kazakhstan, et de tout autre pays considéré comme risqué, selon le principe de non refoulement. Aux dernières informations, le tribunal cantonal de Vilnius lui a accordé l’asile le 29 juillet 2016.

Shalabayev réside ainsi dorénavant hors de la juridiction du Royaume-Uni, et il est actuellement impossible de mettre en œuvre la décision prononcée par la Haute Cour de Londres.

Shalabayev maintient donc un train de vie opulent aux cotés de sa famille en Lituanie, sachant pertinemment qu’aucune action ne peut être prise à son encontre dans les circonstances actuelles.

[1] http://kazworld.info/?p=19986
[2] https://www.theguardian.com/business/2011/nov/30/bta-bank-seeks-jail-for-former-chairman-ablyazov
[3] https://www.forbes.com/sites/andrewcave/2017/02/06/how-to-get-back-a-lost-10bn-one-banks-tale-in-europes-biggest-alleged-fraud/#1b98151116cd
[4] https://www.occrp.org/en/daily/4987-kazakh-oligarch-s-fugitive-brother-in-law-granted-eu-refugee-status
[5] https://www.occrp.org/en/daily/5512-lithuania-brother-in-law-of-kazakh-banker-ablyazov-beats-extradition
[6] https://www.occrp.org/en/daily/4987-kazakh-oligarch-s-fugitive-brother-in-law-granted-eu-refugee-status

 

CHRONOLOGIE DE L’AFFAIRE SHALABAYEV

Royaume-Uni – International – Reste de l’Europe UK

 

Royaume-Uni

International

Reste de l’Europe

2011

  • Condamné à 18 mois de prison par la Haute Cour de Justice de Londres pour avoir délibérément refusé d’assister la Cour.[1]
   

2012

  • La Haute Cour condamne Ablyazov à 22 mois de prison en Février 2012.[2]
  • Syrym et Ablyazov fuient le Royaume-Uni peu après la decision de justice à l’encontre de Ablyazov.[3]
   

2013

     

2014

     

2015

 
  • Le Kazakhstan et l’Ukraine demandent d’extradition de Shalabayev.[4]
  • Detenu par la justice lituanienne en juillet suite à un mandat d’arret d’Interpol.[5]
  • Relâché en août, en attente d’une décision quant à sa demande d’asile.[6]

2016

 
  • Les demandes d’extradition du Kazakhstan et de l’Ukraine sont rejetées.

 

  • Le statut de réfugié lui est accordé en février.[7]
  • Le statut de demandeur d’asile lui est accordé par la cour d’appel lituanienne, le 29 juillet 2016.[8]

[1] https://www.theguardian.com/business/2011/nov/30/bta-bank-seeks-jail-for-former-chairman-ablyazov
[2] https://www.occrp.org/en/daily/4987-kazakh-oligarch-s-fugitive-brother-in-law-granted-eu-refugee-status
[3] https://www.occrp.org/en/daily/4987-kazakh-oligarch-s-fugitive-brother-in-law-granted-eu-refugee-status
[4] http://www.jurex.lt/en/jurex-won-an-extradition-case-of-kazakh-syrym-shalabayev/
[5] https://www.occrp.org/en/daily/5512-lithuania-brother-in-law-of-kazakh-banker-ablyazov-beats-extradition
[6] https://www.occrp.org/en/daily/5512-lithuania-brother-in-law-of-kazakh-banker-ablyazov-beats-extradition
[7] https://www.occrp.org/en/daily/4987-kazakh-oligarch-s-fugitive-brother-in-law-granted-eu-refugee-status
[8] https://www.occrp.org/en/daily/5512-lithuania-brother-in-law-of-kazakh-banker-ablyazov-beats-extradition